Info
Content

Conseils pour commenter

À ne pas faire : jurer/utiliser un vocabulaire sensible

Merci d'éviter en particulier tout le champ lexical de l'agression sexuelle. Vraiment. Evitez-le.

Déjà c'est jamais drôle, c'est de mauvais goût, hors de propos et il y a toujours moyen de le dire autrement (« il a cassé le jeu », par exemple).

Ce vocabulaire n'a pas sa place dans un stream tout public. Merci de rester correct.

En particulier: essayez vraiment d'éviter de faire des références à des maladies graves pour définir la difficulté de quelque chose. Par exemple "ce trick est totalement cancer" est une formulation non recevable.

À faire : trouver son propre style

Copier les gimmick de langage des autres, ce n'est jamais bon. Les expressions type "ALLO" ou "incroyable du cul" sont inventées et éculées par d'autres personnes que vous, et tout le monde le sait.

Oui, c'est possible et autorisé de faire des références aux style d'autres personnes mais celles-ci devraient rester rares et  maîtrisées. Pas pour combler un blanc ou pour relancer l'attention du public. 

Honnêtement, si vous copiez, ça va se voir. C'est une mauvaise idée.

À ne pas faire : Combler le silence à tout prix

Le silence est d'or. L'exercice est le commentaire, pas le remplissage.

Alors oui, ça arrive de devoir meuble. Mais ça ne veut pas dire que laisser un silence dans un commentaire (ou dans un setup !) est un drame, bien au contraire.

Un long silence au mauvais moment peut néanmoins aussi être gênant, le tout est de savoir doser.

Par exemple : Le runner s'est mis dans un safe spot et martèle le boss mais ça prend 1 min pour le tuer, vous avez fini d'expliquer au bout de 30 s le concept du safe spot, et bien ce n'est pas grave si vous laissez un blanc le temps qu'il finisse.

Vraiment, apprenez à ne pas craindre les silences : Utilisez-les sciemment.

À faire : rappeler pourquoi on est là

Le but d'un marathon restreamé par LFR, c'est avant tout de récolter des dons. L'AGDQ en particulier est l'event le plus populaire que nous couvrons, mais il nous arrive néanmoins d'avoir des viewers qui ne savent pas quel est le but de l’événement.

Dites-le leur ! Parlez-leur de la cause que nous supportons lors de l’événement ! (Pour l'AGDQ: La Prevent Cancer Foundation).

Cela veut aussi dire savoir ce que fait l'organisme que l'on soutient (au moins dans les grandes lignes). C'est inacceptable de dire en balbutiant que l'on se sait pas trop à qui l'on donne et qui est-ce que l'on soutient.

C'est vous qui portez l’événement et représentez le restream, si vous ne donnez pas un maximum d'informations aux viewers, personne ne s'en chargera à votre place. Oui Moobot écrit dans le chat, oui il y a des ambianceurs dans les setups, mais cela ne vous dispense pas de faire des rappels ponctuels. Nous parlions des silences précédemment : un vide peut tout à fait être comblé comme ça.

Et surtout: Croyez-y ! Si vous n'êtes pas convaincu que donner est nécessaire, c'est absolument certain que vous n'arriverez pas à convaincre les viewers. On ne vous demande pas de devenir activiste du jour au lendemain mais essayez de faire passer le message que c'est utile et nécessaire (c'est le cas !).

À ne pas faire : sa pub perso

Comme dit le célèbre haiku:

Le commentateur fait sa pub

Il est super lourd

On ne l'a plus revu

Le but n'est pas d'être méchant, mais vous n'êtes pas là pour faire de l'autopromo ou pour faire la promo d'un truc que vous soutenez/développez/aimez/etc. Ce n'est pas l'endroit et le moment pour le faire.

Vous avez un espace "Info commentateurs" pour vous mettre en avant. C'est vous qui décidez les infos que vous voulez qu'on mette dedans (Twitter, Twitch, Youtube, etc.), et on peut le modifier sur demande. N'hésitez pas à vous assurer qu'il est correct avec ce que vous partagez, et si quelqu'un vous demande, renvoyez le vers ce document. 

Protip : Ayez un pseudo Discord qui correspond à votre pseudo Twitch/Twitter/etc. Celui-ci sera affiché en permanence lors de votre commentaire.

Si besoin, vous pouvez changer votre pseudo Discord (donc uniquement sur le serveur LFR) en suivant ce guide.

À faire : se chauffer sur le discord avant de passer en live

Discord est un outil qui propose une fantastique et intuitive plateforme de VOIP. Sans déconner. Profitez-en.

Il y aura toujours quelqu'un dans un channel pas en live. Toujours. Quasi. Si besoin, demandez si quelqu'un peut venir vous aider à vous mettre en voix.

Il faut venir se chauffer avant de passer en live. C'est indispensable. Même si vous êtes un habitué.

Déjà, c'est physiologique. Votre voix, vos cordes vocales, ont besoin de se chauffer. Cela vous donnera une voix plus stable, plus posée. C'est plus agréable pour vous et pour le public.

Ensuite, cela vous permet de vérifier la configuration de votre micro. Sérieusement, c'est votre dernier rempart avant de vous faire écharper par des centaines de personnes vous gueulent dessus parce que votre micro est mal réglé. Venez vérifier si votre son est correct et si ce n'est pas le cas, corrigez le.

Enfin, cela vous permet de déstresser à mort. Autrefois, on passait par Skype. Tu rejoignais la conversation, tu étais en live, bonne chance coco. Là, vous pouvez blablater avec les gens présents, et le fait de passer en live, c'est juste un changement de salon.

À ne pas faire : un commentaire frame par frame

Alors évidemment, ce conseil est situationnel. Il peut arriver, pour certains jeux, qu'un commentaire sur les actions directes du runner soit pertinent, mais c'est moins souvent le cas que vous ne le pensez.

Cela ne sert à rien de dire :

Là on fait deux roulades, on appuie 4 fois sur A et on passe à travers le mur

Ce n'est pas une explication. C'est une description. Les gens ont l'image. Ils voient ce qui se passe sur leurs écrans. Ils n'ont pas besoin d'une audiodescription de l'action.

A contrario, une explication serait par exemple :

Ici, le runner va faire une série d'actions précises pour se mettre dans une position précise qui va lui permettre, grâce à un mauvais alignement des murs, de passer au travers.

La série d'actions en question n'est pas forcément importante. Ce qui l'est, c'est qu'il profite d'un mauvais alignement.

À faire : Respirer

Blague à part, quand on écoute quelqu'un parler, on respire instinctivement avec le même rythme que lui. Si vous respirez pas, vous allez étouffer votre public.

Respirez. Laissez de l'air dans votre discours. Et essayez d'aller à la bonne vitesse.

Finissez vos phrases aussi. C'est chiant quand vous le faites pas. On comprend plus rien.

À ne pas faire : paniquer

Alors ça, c'est l'évidence même et également le conseil qui sert à rien parce que vous y penserez probablement pas au moment important mais :

NE PANIQUEZ PAS

Soyez chill. Autant que possible. Partir en vrille, ça ne va pas vous aider à récupérer la situation. N'insultez pas le public. N'insultez pas le runner. N'insultez pas les modérateurs. N'insultez personne.

Si vous avez l'impression de ne pas être en mesure de gérer la situation (vous perdez l'attention du public, vous avez un blanc et n'arrivez pas à repartir), appelez à l'aide sur le Discord. À toute heure il y aura quelqu'un qui pourra venir en live pour vous aider. Vraiment, c'est hyper important.

On ne vous en voudra jamais d'avoir appelé à l'aide.

Le planning ne devrait pas vous mettre en solo si c'est votre premier commentaire, mais si c'est le cas, n'hésitez pas à avertir le staff pour qu'on vous trouve un co-commentateur.

À faire : admettre quand on ne sait pas un truc

Ca arrive à tout le monde, et même aux meilleurs. D'un coup, le runner fait un trick que vous ne comprenez pas, fait un changement de route inattendu, et vous êtes complètement perdu.

Admettez le.

Déjà, parce que c'est la vérité, et que si vous essayez de faire croire le contraire il y a de gros risques que ça se voie.

Et ensuite et surtout, parce qu'il y aura toujours ce type dans le chat qui connait mieux la run que vous (pour de vrai), qui aurait été largement plus qualifié que vous pour commenter et qui va à tous les coups vous reprendre si vous dites n'importe quoi. Des fois, c'est juste qu'il triche et qu'il écoute le stream US et retranscrit les infos.

Il est un peu là pour vous. Vous le détestez au fond de votre âme mais en fait il essaye à sa façon de vous aider. Lisez le, essayez de comprendre ce qu'il explique, mais surtout, ne faites pas semblant de l'ignorer et de partir dans une fausse explication inventée sur le coup.

 

 

Back to top